Photo Chien de catégorie 1 : que dit la loi ?

Chien de catégorie 1 : que dit la loi ?

Certaines races de chien jugées dangereuses, dont celles qui sont de type molossoïde, sont réparties en deux catégories. Elles sont reconnues pour leur physique solide et leur mâchoire puissante. Leur morphologie est adaptée à la défense, la garde ou l'attaque. Découvrez dans cet article ce que dicte la législation en ce qui concerne le chien de catégorie 1.

Quels sont les types de chien de première catégorie ?

Toutes les races de chien ne sont pas destinées à être accueillies par les particuliers. Il y en a qui sont soumises à certaines conditions de détention très strictes. Leurs propriétaires risquent de subir de lourdes sanctions le cas échéant. Cela est dû à leur caractère dangereux. 

La première catégorie compte les races de chiens de défense comme American Staffordshire terrier (Pitbull) ou le Staffordshire terrier, le Mastiff faisant partie de la lignée du Boerbull ou le Tosa. Elle rassemble les canins dotés d'une morphologie particulière et qui ne sont pas reconnus par le LOF (Livre des origines françaises).

Les réglementations concernant les chiens de première catégorie

L'achat, la vente ou le don de n'importe quel chien de première catégorie est strictement interdit. De plus, différents types de personnes n'ont pas la possibilité d'en détenir comme les mineurs ou majeurs encore sous tutelle, sauf en possession d'une autorisation du juge. Il ne faut pas que les propriétaires des chiens de 1ère catégorie aient été condamnés d'un crime ou d'un délit inscrit au bulletin n°2, ou qu'ils aient déjà perdu la garde d'un chien sous prétexte de conduites dangereuses envers les personnes ou animaux domestiques.

Si vous souhaitez avoir cette catégorie de chiens dans votre domicile, il est nécessairement requis que vous suiviez une formation afin d'obtenir une attestation d'aptitude. Cette dernière est indispensable pour avoir un permis de détention. La formation est basée sur l'éducation des chiens. Elle vise à faire connaître leur comportement agressif et la prévention des éventuels accidents. Il faut comprendre le rapport entre le chien et son maître.

Il est nécessaire de faire une consultation vétérinaire pour évaluer le niveau de dangerosité du canin. Les chiens de 1ère catégorie doivent être stérilisés sous peine d'acquitter une amende. Ils sont interdits dans les logements collectifs ou en location sous certaines conditions. Leur accès aux lieux publics ou aux transports en commun n'est pas autorisé sauf avec une laisse et une muselière.

L'importance d'une assurance 

Comme les chiens de première catégorie sont jugés dangereux, il est essentiel de leur accorder des protections particulières en matière d'assurance. Les risques qu'ils représentent semblent très élevés. Les lois en vigueur réclament même la souscription à une assurance spécifique. Assur Patte Blanche est un acteur privilégié pour un tel service.

Un chien de catégorie 1, comme tous les chiens de race, possède une santé fragile en grandissant. En cas de souci sanitaire, les dépenses vétérinaires peuvent s'accumuler rapidement et peser lourd dans votre budget. Vous devez ainsi adhérer à une assurance pouvant rembourser les frais de soins de votre animal de compagnie. SantéVet propose ce type de contrat pour canins en prenant en charge les frais de consultation, les dépenses associées aux accidents ou à la chirurgie, etc.